L’ostéopathie

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une approche manuelle qui consiste, à prévenir, diagnostiquer et traiter les restrictions de mobilité du corps susceptibles d’altérer l’état de santé du patient.

Le corps humain est particulièrement intelligent, il cherche en permanence un moyen d’éviter les contraintes et la douleur. Pour cela, il va mettre en place des systèmes de compensation pour assurer son confort au quotidien. Lorsque les contraintes sont trop nombreuses ou trop fortes, cela crée un terrain favorable à l’apparition de douleurs, de troubles fonctionnels ou de pathologies.

C’est pour cette raison qu’il est important de consulter un ostéopathe 2 à 3 fois par an, même s’il n’y a pas de douleurs afin de prévenir leur apparition. L’ostéopathie est une discipline de première intention. Vous n’avez donc pas besoin de consulter votre médecin et/ou d’obtenir une ordonnance pour consulter en prévention. Vous pouvez consulter directement votre ostéopathe.

J’utilise une grande variété de techniques manuelles, ainsi que mes connaissances des relations entre la structure et la fonction pour optimiser les capacités du corps à s’auto-réguler et à s’auto-guérir.

Quelques Restrictions

Toutefois, l’ostéopathe n’est pas un magicien ! Pour certains cas particuliers, il vous sera nécessaire de prendre un avis médical ou de réaliser des examens complémentaires au préalable.

Voici quelques exemples de contre-indications à une séance d’ostéopathie :

  • Fièvre : le corps lutte et ne possède pas d’énergie supplémentaire pour supporter un traitement ostéopathique.
  • Diminution de l’état général / Règle des 3A Amaigrissement – Asthénie – Anorexie associées : Votre corps manque cruellement de ressources et d’énergie pour supporter un traitement.
  • Douleurs thoraciques oppressantes, avec irradiation dans la mâchoire et membre supérieur gauche, ainsi qu’au niveau dos entre les omoplates, transpirations, difficulté à la respiration, palpitations, anxiété : appelez le 15.

Le saviez-vous ?

L’ostéopathie est une médecine reconnue par l’État. Elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale mais de plus en plus remboursée par les mutuelles.

La qualification “D.O.” atteste que le thérapeuthe est “diplômé en ostéopathie” et qu’il est agréé par le ministère de la Santé.

Les principes fondateurs de l’ostéopathie selon Andrew Taylor Still

Pour comprendre l’efficacité de l’ostéopathie, il faut connaître les principes majeurs qui constituent sa philosophie et la base de notre travail quotidien. Ces derniers ont été définis par Andrew Taylor Still, le médecin américain fondateur de l’ostéopathie à la fin du XIXe siècle.

“Le corps est un tout” – Principe de Globalité

En ostéopathie, on considère le patient dans sa globalité. Malgré un motif de consultation souvent très spécifique, j’accorde un grand intérêt aux autres structures et tissus environnants, ainsi qu’aux événements qui ponctuent la vie du patient, tant sur l’aspect physique, émotionnel ou appartenant à ses croyances. 
En effet, toutes les parties du corps sont reliées, par les systèmes nerveux, vasculaires, lymphatiques, endocriniens, tissulaires et osseux. Cette unité met en relation étroite le corps, le mental et l’esprit. Les uns agissants sur les autres, le tout déterminant un équilibre global responsable de votre santé.
Voir l’individu dans sa globalité, me permet d’optimiser la bonne compréhension du patient et pouvoir lui apporter le meilleur soin possible.

“La structure gouverne la fonction”

Exemple simple : Le tube digestif est considéré comme une structure viscérale, et sa fonction est la digestion. C’est la bonne forme du tube digestif, la bonne élasticité de la muqueuse etc. qui permettent le bon fonctionnement de la digestion.

“La loi de l’artère est suprême”

Toute structure du corps intègre est capable de fonctionner normalement, si et seulement si sa vascularisation est correcte. 
Une bonne circulation des fluides suffit à la bonne santé en apportant les ressources optimales aux organes et aux cellules. Si cette circulation n’est pas maintenue, celle-ci va développer des faiblesses, par exemple se traduire par un ralentissement de certaines fonctions, avant de devenir une maladie.

“La vie, c’est le mouvement”

Le fondateur de l’ostéopathie était convaincu que le corps est sa propre pharmacie et qu’il est capable de s’autoréguler et s’auto-guérir tout seul. Tant que la mobilité du corps est intacte avec un mouvement biomécanique de bonne amplitude, alors le sang, la lymphes, les autres liquides organiques du corps et les informations nerveuses peuvent circuler librement et maintenir leurs fonctions.
L’ostéopathe ne fait que stimuler les facultés d’autoguérison du patient en levant les obstacles et en agissant en prévention.

Aquarelle représentant le Système porto-cave,
Avril 2020, Alexane Bachèlery.